Voyage immobile

Les petits mondes
Voyage immobile, une origine rêvée
2ième édition d’Orient Art, « All Andalus »Oujda, Maroc, commissariat Azzeddine Abdelouhabi, 2011

Installation réalisée in situ
Installation, mines de plomb et gouaches sur papiers, bois, fils
Dessin 200 cm x 110 cm, mines de plomb et gouache

 Inscription sur la table avec les bols contenant les couleurs de peaux :

« A l’origine, un rapport entre le lieu habité et la pigmentation de la peau.
Le degré d’inclinaison du rayon lumineux propre à chaque lieu révèle un timbre de peau.
La géographie des couleurs de peau change, elle dépend dorénavant des
mouvements de populations liés aux répartitions des richesses.
Ces mouvements sont motivés par le besoin de manger.
Ma grand-mère pour manger s’est déplacée.
Sur la nouvelle terre, elle est devenue trop rose.
A mon tour je me déplace, traversée.

Le nuancier de peaux.
Cinq couleurs.
Cherchez à l’aide du mélange des cinq couleurs une nuance de peau.
Prenez un papier, peignez-le.
Disposez-le délicatement dans le petit monde. »